Vos candidats

Une liste riche de sa diversité

Novatrice et expérimentée, elle est aussi l’unique liste citoyenne pour une alternative solidaire, écologique et démocratique. Nos candidates et candidats sont originaires de chaque quartier et seront les représentants de tous les Tabernaciens.  

Un collectif à votre service

Thomas Cottinet

Vaucelles. 48 ans, marié, 3 enfants, Tabernacien depuis 9 ans, au ministère de la transition écologique depuis mi 2020 et auparavant co-dirigeant d’une entreprise du secteur de l’innovation sociale ou environnementale.

Formations : ENA, Ingénieur Centrale Lille, Master 2 Gestion des Collectivités Locales. J’ai repris les études à 40 ans pour passer le concours de l’ENA.

Expériences de dirigeant : en entreprise, en commune, pour une région et pour le Ministère de l’Économie. Habitué à animer des équipes en respectant le cadre contraint des finances publiques, j’ai assumé des responsabilités pour l’Etat, un Conseil Régional et des villes.

Ma passion pour l’intérêt général et mon expérience à l’échelle de communes, d’associations, d’une Région, d’une préfecture, de la Commission européenne, du Ministère de l’Economie, puis comme dirigeant d’entreprise, je les mettrai pleinement à votre service sans cumul de mandats !

Catherine Thoreau 

Juriste de 51 ans. A Taverny depuis 2006, j’ai choisi notre ville pour ses espaces verts et sa taille humaine . J’ai trois enfants, tous élèves du Conservatoire. Je souhaite m’investir dans les affaires scolaires.

Engagée depuis 15 ans comme représentant de parents d’élèves

Franck Chartier 

50 ans, marié et père de 3 enfants, je réside dans le quartier Verdun depuis 2001.  J’exerce les fonctions de proviseur adjoint dans un lycée du Val d’Oise. Représentant de parents d’élèves au niveau primaire, pendant une dizaine d’années, ainsi qu’au conservatoire, j’ai pu apprécier tout le potentiel éducatif de notre ville. Je suis licencié au club de football du Cosmo depuis de nombreuses années et fréquente par mes enfants l’école municipale des sports et le club de tennis. 

Par mon engagement, je souhaite contribuer au développement du bien-être et du bien vivre à Taverny.

Sophie Palhares

D’origine et de nationalité portugaise, j’habite taverny depuis 5 ans.

Maman de 2 enfants, je me suis engagée devant les nombreuses alertes environnementales, pour essayer d’œuvrer à leur offrir une ville meilleure pour leur avenir.

Artiste engagée, créatrice et profondément naturophile, je suis actuellement une formation à l’herboristerie . Je souhaite aider a développer des moyens plus écologiques pour proposer à la ville une transition vers un monde plus vert, plus protecteur de son environnement et plus conscient des enjeux du futur.

Parce que souvent les belles réalisations sont faites de rêves pas si fous et de convictions bien ancrées. 

Sébastien Davignon

J’ai 46 ans et habite la quartier des Lignières depuis 4 ans. Adepte de la course à pied, j’aime courir en forêt.

Voilà pourquoi, je suis sensible à la préservation des espaces boisés de la ville. Infirmier tabacologue, l’accès de toutes et tous à des soins de qualité est une des raisons m’ayant poussé à m’engager dans le militantisme

Bilinda Meziani

Rue de Beauchamp.
Tabernacienne depuis 14 ans, mère de trois enfants, professeure agrégée de mathématiques en lycées et en universités, je suis également administratrice dans une banque mutualiste. Je m’investis depuis toujours dans des associations. 

Je m’engage pour une gestion financière efficace et solidaire et pour un service publique de grande qualité aux côtés des usagers. Avec cette liste citoyenne, nous nous mettrons, avec Thomas Cottinet, à votre service pour vous faciliter la vie . 

Sans dilapider notre patrimoine, nous construirons et investirons pour l’avenir.

Cédric Le Roux

Mermoz

J’ai 44 ans, je suis conseiller d’assurance dans une grande mutuelle et j’ai quasiment toujours habité Taverny.
Dans ma jeunesse j’ai pu profiter du cadre de vie de notre ville, de ses écoles et de ses associations ce qui m’as permis de faire du sport et d’apprendre la musique.
J ai depuis longtemps envie de m’investir dans notre ville pour une gestion plus juste à l’écoute des Tabernaciens.

Notre projet va permettre à Taverny de se tourner vers l’avenir avec une ville plus verte, où la solidarité est au coeur de nos actions.

Yolande Baeta

51 ans, mariée, 2 enfants.
Quartier Les Lignières depuis 1999.

Diplômée d’un master 2 en commerce international de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, ancienne élève de l’Ileri (Institut des Relations Internationales) et de l’université de Valenciennes, après plusieurs années dans le commerce international, j’ai intégré la fonction publique au service de l’intérêt général et suis actuellement agent du ministère de l’action et des comptes publics, à la division opérations de l’Etat.

Militante dans l’âme, je m’investis particulièrement pour les questions liées à l’Ecole et au bien-être au travail. Ancienne Vice-Présidente départementale de la première association de parents d’élèves, ancienne membre du CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale), j’ai eu à cœur de promouvoir une coéducation réelle pour un climat scolaire bienveillant et épanouissant pour tous. Elue syndicale, je suis également mobilisée contre la réforme des retraites dans sa forme actuelle que je trouve injuste.

Résolument de gauche et attentive à la situation des personnes les plus fragiles, à l’amélioration des conditions de vie dans nos cités, j’ai rejoint ce collectif dans le but de mettre mes compétences, mon expérience en tant qu’ancienne élue au service de ma ville et ainsi contribuer à en faire un exemple de ville durable en transition.

Habitante du quartier des Lignières depuis 1999, mère de 2 enfants qui grandissent à Taverny, je vois notre ville en train de changer : plus possible de se garer dans le quartier, des embouteillages font leur apparition dans notre quotidien, des difficultés pour inscrire nos enfants aux différentes activités faute de place, de plus en plus d’opérations de promotions immobilières … Le monde change, nos vies aussi. Il ne faut plus se contenter d’être en réaction mais agir rapidement en anticipant et en accompagnant ce mouvement de transition de manière harmonieuse et ce, dans une ambiance retrouvée, de démocratie apaisée et constructive, sans mépris. Il y a urgence pour qu’ensemble nous travaillions à mettre en place des solutions nouvelles pour se déplacer, se loger, s’alimenter, tout simplement vivre sainement et respirer un air pur. Ce sont nos enfants qui le réclament !

Johan Hauchecorne 
Bois des Aulnaies

Tabernacien depuis 1982, j’ai grandi dans une ville agréable où tous les équipements étaient présents et accessibles à pied: l’école, la piscine, la médiathèque, le centre culturel, le collège et les lycées.

Fils d’institutrice de Taverny, l’éducation nationale et le service public sont pour moi les piliers de notre république.

Depuis ma jeunesse, j’ai toujours lutté contre les injustices, c’est pour cela que je me suis notamment engagé en politique au lendemain des élections présidentielles de 2002.

Cet engagement s’est traduit par une volonté d’agir au niveau local. J’ai été élu municipal entre 2008 et 2014. 

Depuis près de 10 ans, je suis réparateur indépendant en électroménager. Mon engagement pour l’environnement et la lutte contre la surconsommation ont été des éléments déclencheurs pour créer mon activité. 

Nous devons changer nos habitudes de consommation pour préserver notre planète et notre santé.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, je m’engage au sein du collectif Changeons d’ère à Taverny avec Thomas Cottinet pour que Taverny, reste une ville équilibrée et agréable à vivre et pour qu’elle devienne exemplaire dans la transition vers un modèle durable pour la préservation de notre environnement. 

Sylvie Boulanger 

Centre ville

Il y a 28 ans, j’ai choisi d’habiter et d’installer mon cabinet d’architecte à Taverny, coup de cœur pour cette ville de banlieue particulière, la forêt en écrin, les espaces verts et boisés. Mes enfants, aujourd’hui adultes, ont grandi ici, dans un cadre de qualité. C’est cette qualité de ville que je voudrais préserver et partager. 

Prendre le virage de « la ville en transition » ensemble, c’est voir réellement plus loin. 

C’est anticiper les nouvelles contraintes qui ne vont pas tarder à peser toujours plus sur notre société et toucher nos modes de vie, nos déplacements, nos liens, notre santé.

Nous pouvons, simplement et durablement, avec la participation de chacune et chacun, réenchanter le cadre de vie et le bien-être des habitant.e.s à Taverny.

Vincent Gits

J’habite à Taverny, près de la gare, depuis 1991.

60 ans, marié, deux filles de 25 et 30 ans.
Je démarre en 1986 une activité d’aménagements, réhabilitation, transformations dans le secteur du bâtiment. Pendant la scolarité de mes filles, je me rapproche d’une association de parents d’élèves. J’y suis actif plusieurs années au niveau local, puis national.

Citoyen attentif mais non engagé politiquement, je rejoins le collectif « Changeons d’Ère à Taverny » fin 2018. Intéressé par l’urbanisme et l’environnement, il est temps que la ville de Taverny retrouve des projets cohérents, respectueux du cadre de vie de chacun, sans visée expansionniste. Il faut aussi rapidement parvenir à répondre aux besoins de logements sociaux.

Frédérique Quirino Chaves 

J’habite à Taverny depuis bientôt 13 ans. Je suis maman d’une jeune collégienne, mobilisée auprès des assos de parents d’élèves et en soutien des projets artistiques montés en lien avec l’école. J’ai eu des expériences professionnelles et associatives variées: j’ai été enseignante et secrétaire d’une association de promotion de la scolarisation pour tous, conseillère en insertion en mission locale auprès des jeunes; j’ai participé à la création d’un centre de santé associatif, été coordinatrice d’un Atelier Santé Ville dans une grande ville du 93, chargée de projet dans une association de lutte contre le Sida et de promotion de la santé des jeunes. J’ai été intermittente du spectacle dans le théâtre dit social et j’écris des histoires pour enfants. Je suis aujourd’hui responsable d’une association nationale pour le développement de la santé publique engagée dans la lutte contre les inégalités sociales de santé.

Depuis toute jeune et les discussions enflammées à table avec mes parents, je suis résolument guidée par la recherche de la justice sociale, la mise en lumière de la richesse des parcours de toutes celles et ceux qui composent la Cité, y compris tous ceux qui ne s’expriment plus ou qui ne se sentent pas légitimes à s’exprimer.
Changer d’ère à Taverny c’est avant tout pour moi plus d’égalité, l’accès à la santé, au bien-être pour toutes et tous, plus de solidarité, de liens entre les gens, entre les générations, entre les quartiers, avec les associations et les services publics de la ville, plus de reconnaissance des ressources, de la parole et du pouvoir d’agir de chacun pour le bien commun.

Rodrigo Martinez de la Torre

56 ans
Je suis d’origine chilienne, je suis arrivé en France après le coup d’état de Pinochet.

Je suis marié, j’ai deux enfants, âgés de 25 et 20 ans. J’habite à Taverny depuis 2003.

Dès mon arrivée à Taverny, je me suis investi dans le monde associatif et au sein de la fédération de parents d’élèves. C’est par ce biais que j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui partageaient mes idéaux, ce qui m’a permis de concrétiser des projets politiques localement.

Je milite, depuis toujours, pour lutter contre toutes les injustices et discriminations, et pour que les femmes puissent avoir leur place dans le monde

Katia Terriot

40 ans, mariée, mère de 3 enfants (8, 10 et 13 ans)
Quartier gare

Psychologue Education Nationale chargée d’enseignement et de recherche à l’Inetop-CNAM (Paris), docteure en psychologie, formatrice. Saint Loupienne pendant près de 20 ans, j’ai vécu pendant deux ans dans les Hauts de Seine et ai choisi de revenir sur Taverny en 2005, désirant retrouver la proximité avec la nature.


Je souhaite faire de Taverny une ville encore plus verte et solidaire. L’universalisme est une valeur centrale pour moi qui recouvre notamment la justice sociale et la protection de l’environnement. Cette valeur guide mes activités professionnelles et rejoint celles défendues par Changeons d’Ere à Taverny avec Thomas Cottinet. Je suis particulièrement intéressée par l’Education.

Bruno Devoize

Quartier Verdun

J’habite Taverny depuis 35 ans et suis père de 3 enfants.
Très tôt intéressé par la politique, je me suis d’abord engagé pour lutter contre les inégalités sociales. Les populations fragilisées et démunies sont toujours ma priorité.
J’ai ensuite été sensibilisé aux problèmes d’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique. A l’instar d’autres collectivités, Taverny doit impérativement y contribuer.
Enfin, je pense que la gestion d’une ville comme la nôtre, contrairement à ce qui est fait aujourd’hui, ne peut faire l’économie d’une réelle consultation des habitants avant la prise de toute décision importante.

Pour une alternative sociale, écologique et démocratique, « Changeons d’Ere à Taverny » !

Catherine Sebag 

Centre ville.

Je suis native de Taverny. Devenue caméramane, je suis partie à Paris puis à l’étranger et j’ai voulu revenir il y a 15 ans pour vivre en ville, avec la forêt, les petits bois et la campagne à ma porte. Engagée, j’ai été élue dans une association de parents d’élèves pendant la scolarité de mon fils au collège  G.Brassens et au Lycée L.Jouvet. Maintenant je suis bénévole dans l’aide aux devoirs aux Sarments et impliquée dans plusieurs associations de Taverny.

J’ai vu des changements à Taverny, la population a doucement augmenté et ce que j’aime le plus c’est la diversité des populations qui s’est installée. C’est une richesse et nous devons en profiter. Je veux tout faire pour rendre le vivre ensemble créatif et positif, pour le bien être et l’épanouissement de tout le monde. 

J’ai vu la forêt toujours plus fréquentée, résister un peu aux appétits financiers mais pas aux maladies. Nos biens communs, comme les terres agricoles ont beaucoup reculé et il est grand temps de stopper les constructions et de se soucier de notre autonomie alimentaire, de conserver les espaces verts et de protéger le vivant.

Le budget participatif est un outil formidable pour nous redonner envie et pouvoir de décider ensemble des aménagements et activités à Taverny, pour notre bien commun.

Claude Colin

Tabernacien depuis 25 ans à Vaucelles,

Spécialiste des problèmes de l’emploi, j’ai initié des actions de réinsertion reconnues au niveau national et européen. Actuellement investi au sein d’associations pour la réinsertion de personnes en grandes difficultés, je veux agir à Taverny pour un accès aux droits et à l’emploi pour tous.

Anna Stradella 

Quartier sept fontaines
Née en Pologne, je garde toujours mon accent slave.
Je suis partagée entre Varsovie et Taverny, la ville où j’ai trouvé un port d’attache il y a 30 ans.
Gestionnaire financière de profession, libre depuis peu, je souhaite travailler pour Taverny afin de sauvegarder l’équilibre entre le progrès technique et la nature, entre l’urbanisation nécessaire et les espaces verts vitaux.
Le sauvegarde du service public me parait indispensable pour que l’égalité des chances se décline pour tous au quotidien.
Soyons libres et créatifs, faisons de notre ville l’endroit où il fait bon vivre

Grégory Elisabeth 

Quartier Gare

A 39 ans, francilien, de retour de l’Ile de la Réunion il y a maintenant 20 ans, j’ai vécu dans plusieurs villes du Val d’Oise avant de m’installer à Taverny il y a 7 ans.

Cette ville dans laquelle ma femme a grandi, voit aujourd’hui grandir mes 4 enfants. J’y ai trouvé une qualité de vie alliant nature, culture et lieux de lien social.

Après avoir agi professionnellement et dans l’associatif depuis plus de 15 ans dans les domaines de l’éducation, du social, de la culture et du handicap, la rencontre avec le collectif citoyen de Changeons d’ère à Taverny m’a convaincu de m’engager pour ma ville.

L’investissement local me parait être la manière la plus efficace d’agir pour mes concitoyens.

Ce qui me tient à cœur : Faire émerger et soutenir les projets des habitants est pour moi un moyen essentiel d’agir pour ma ville !

Carole Poquet

54 ans, j’habite le quartier Sarments-4 Saisons depuis 1993. Mes filles ont fait leurs études dans les établissements scolaires de Taverny, dans lesquels je me suis beaucoup investie en tant que parent d’élèves, secrétaire puis présidente au collège G.BRASSENS. Je suis actuellement chargée de conseil et animation relation client dans une société d’assurance vie.

Taverny est un une ville agréable, il faut la préserver. 

Fateh Menaa

Depuis 10 ans, j’habite le quartier Mermoz. J’ai 44 ans, je travaille comme agent de maîtrise dans la maintenance.

Marié et père de deux enfants.

Je suis très engagé dans la vie sportive et associative.
Convaincu par mon expérience d’éducateur bénévole et de joueur dans une association de Taverny, que le sport est un facteur de mixité social et un élément essentiel de partage pour le bien être et le vivre ensemble.

Martine Barbesant

Tabernacienne au quartier Sainte Honorine depuis 20 ans.
Maman de deux enfants de 27 et 28 ans.
Je travaille comme employée de commerce depuis 30 ans sur Taverny.
Je suis férue de jardinage et du « Do It Yourself « .
Citoyenne engagée, je m’implique pour défendre et préserver une #démocratie ouverte qui je le souhaite aboutira au référendum local.
J’ai pour habitude de ne rien lâcher, c’est pourquoi je m’engage avec Changeons d’ère à Taverny qui propose un projet #écologique et #social innovant

 

Gérard Dagois

J’habite le carré Sainte Honorine depuis 1983, engagé à la création des comités de quartier en 2003 et élu depuis 2008.

Retraité de la fonction publique, après un début de carrière dans l’industrie, je deviens en 1973 enseignant agrégé de génie mécanique puis directeur délégué à l’enseignement professionnel et technologique dans un lycée du Val d’Oise, avec une mission de consultant conseil aux affaires scolaires de la région Ile de France pour les équipements technologiques. Il m’a fallu auditer l’ensemble des lycées technologiques d’Ile de France.

Aujourd’hui, je suis toujours disposé à m’investir dans les affaires de la commune notamment dans la ville en transition, les économies d’énergies, la réduction du CO2, les transports et les circuits courts. J’aime Taverny et je souhaite que nous conservions la qualité de vie offerte par la forêt, les espaces boisés et la verdure. 

Monique Gits

Quartier de la Gare.

65 ans, mariée 1 enfant, enseignante et directrice à Taverny depuis 1994, actuellement retraitée. Tabernacienne depuis 1980 je suis particulièrement attachée à tout ce qui concerne les enfants et l’enseignement. Je souhaite que l’accueil des enfants soit de qualité et accessible à tous.

Je m’attacherai à favoriser la communication avec les familles et l’accès aux services scolaires et périscolaires. L’éducation doit être une priorité qui donne à tous les enfants les moyens de se construire, grandir et réussir.

Yvon Dorombo

43 ans, marié et père de trois enfants, je suis tabernacien d’adoption et de coeur depuis maintenant 15 ans. Je réside au centre ancien de Taverny et j’exerce les fonctions de Directeur des Affaires juridiques dans une ville de 60 000 habitants en Val d’Oise.

J’aspire à un renouveau salutaire pour notre ville de Taverny.

Catherine Bouvier

Je travaille dans l’édition et j’habite le quartier Vaucelles depuis plus de 50 ans. L’harmonie de notre ville ne pourra résister à une hausse brutale de population, à des chantiers programmés pour durer des années avec des quantités de camions, marteaux-piqueurs, etc.  
J’ai la conviction qu’il est possible de nous concerter vraiment, de préserver notre patrimoine historique et végétal ainsi que la beauté de Taverny, et cela pour le bien-être des Tabernaciens. 

Parce que notre ville est unique, il faut tirer parti de ses atouts extraordinaires, espaces verts, commerces de proximité, équipements culturels… de façon respectueuse et efficiente pour que nous puissions tous mieux vivre à Taverny.

Baptiste Cedard

J’ai passé mon adolescence à TAVERNY, et m’y suis réinstallé en 2008, dans le centre ancien. Mon épouse et moi-même partagions la même envie d’y élever nos enfants. 
Je m’engage aujourd’hui pour aider la ville et ses habitants à relever les défis sociaux et environnementaux qui se présentent à nous.

Chirurgien-dentiste exerçant en Centre Médico-Social, je suis quotidiennement confronté aux difficultés d’accès aux soins que subissent nombres de nos concitoyens. Je suis convaincu que la collectivité doit prendre sa part dans la lutte contre les inégalités de santé.

Liliane Althey

Quartier Gare

Tabernacienne depuis 15 ans , mariée et mère de 3 enfants, j’occupe actuellement les fonctions de responsable du contrôle de gestion sociale au sein d’un établissement public de santé.

Mon expérience me conforte dans l’idée que l’engagement doit se faire sur le terrain, au plus proche de la population et qui d’autre que des personnes issues de la société civile, loin des appareils politiques, peuvent porter un projet ambitueux et en adéquation avec les défis de demain, tant environnementaux que sociétaux.

Il est crucial que chacun s’inscrive, à son niveau, dans l’action:

porter le projet de « Changeons d’ère » est pour moi un acte fort d’implication pour que Taverny soit à la hauteur des enjeux qui s’annoncent.

Vincent Houillon 

Quartier Mermoz

J’ai 53 ans, j’enseigne la philosophie en classes préparatoires dans un lycée public de Seine Saint-Denis. J’ai emménagé à Taverny, il y a bientôt 15 ans, à la recherche d’un cadre de vie et d’un lieu accueillants où élever et voir grandir nos trois enfants. Arrivé un peu par hasard, comme peut-être de nombreux nouveaux habitants, j’ai appris à en aimer sa vie associative, sportive et culturelle. J’ai, pour ma part, notamment animé pendant quelques années, à la demande amicale des personnels de la médiathèque dont j’étais un usager assidu, un café-philo qui m’a permis de rencontrer davantage les habitants de la ville et d’échanger des idées. Depuis lors, j’ai le désir de m’investir davantage dans la dimension politique municipale, premier ancrage local d’une aspiration démocratique, en participant à cette liste citoyenne qui regroupe des individualités aux opinions diverses, aux styles singuliers et différents mais toutes portées par le souci d’un monde commun que doit être la ville. Entre-temps j’ai pris conscience, comme beaucoup d’entre nous, de l’importance des enjeux écologiques et des responsabilités qui nous incombent, et je voudrais, d’une certaine manière, participer à l’élan, aujourd’hui nécessaire, de la transformation écologique de Taverny.

Ainsi je m’engage pour retrouver confiance en un avenir commun et solidaire dans une ville en transition. Rejoignez-nous !

Nathalie Cabanes

Tabernacienne depuis 2006, j’ai habité au Chêne Bocquet jusqu’en 2016 pour arriver aux terrasses à Ste Honorine depuis juin 2019.

A notre arrivée, nous avons apprécié la proximité de champs restants aux Ecouardes et des espaces forestiers. Nous avons été attirés par une ville jeune, cosmopolite, dynamique au plan associatif, sport et culture avec les premiers « temps modernes » de la médiathèque et du centre culturel.

J’ai rallié Changeons d’Ere en septembre 2019 en apprenant insidieusement que la butte végétale, écrin de verdure insonorisant et intimiste bordant ma résidence, allait être abattue pour y mettre un parking en épi pour seul horizon! Mais mon ralliement au Collectif et ateliers citoyens desquels sont sortis notre programme dépasse le péril écologique : assistante sociale depuis 32 ans, ce choix m’est apparu d’emblée pertinent à une démocratie moderne et participative des habitants et à un projet raisonnable et humaniste où chacun peut prendre sa place et avoir un rôle à jouer.

Christophe Maffeï

Acteur Culturel depuis 30 ans artistiquement (chanteur d’Opéra  et directeur de Festival) comme pédagogiquement (chargé de mission pour les scolaires et les adultes), altruiste convaincu je tiens à m’investir dans la transmission et le bien être de mes contemporains.

A Taverny j’ai participé depuis 15 ans aux Conseils de Quartier (Verdun et Sainte Honorine) afin de défendre et d’améliorer la qualité de vie et environnementale des habitants.

Souhaitant ardemment poursuivre cette démarche pour l’environnement, qui est mis à mal par tous les projets de construction en cours et à venir, je souhaite également m’engager au sein de Changeons d’Ere à Taverny afin de développer une offre culturelle beaucoup plus pluraliste et diversifiée tant pour les scolaires que pour le Théâtre de Taverny comme par exemple le projet de créer un festival d’été pluridisciplinaire et participatif.

Emmanuele Bigot

Quartier Mairie depuis 7 ans.

Je suis tabernacienne depuis 8 ans, j’ai 55 ans, suis professeur d’espagnol, et suis mère de 3 enfants, dont 2 sont encore étudiantes. J’habite dans le centre de Taverny.
Ce qui m’a séduit à #Taverny , c’est la proximité avec la #nature. Je vais tous les jours marcher en #forêt pour me ressourcer.
C’est pourquoi il me semble insispensable de préserver cette richesse et de la défendre en luttant contre l’actuelle construction effrénée.

Michel Abega 

Agé de 24 ans et actuellement étudiant en droit public des affaires, je réside au quartier Sainte-Honorine (Les Pins).
L’intéret général a toujours été l’une de mes préoccupations comme le démontre mon parcours académique et professionnel. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé de m’investir et de m’engager dans ma ville pour les tabernaciens afin de contribuer à l’amélioration de la vie en collectivité

Eléonore Lazo

Quartier Mairie.
39 ans. Habitante de Taverny depuis 11 ans. 

 Je suis consultante indépendante en formation professionnelle et digitale.

Nielsen Hebbache

Je suis étudiant en école de commerce, spécialisé dans les nouvelles technologies. Âgé de 26 ans et vivant depuis 1998 au quartier des 7 Fontaines, j’ai passé la quasi totalité de ma vie à Taverny.
Passionné de sport, je pratique une activité physique en moyenne 3 fois par semaine. J’utilise régulièrement les equipements et les espaces verts de la municipalité pour cela. J’aimerai que les pouvoirs locaux y accordent plus d’importance plutôt que de bétonner à tout prix notre belle ville